20/10/2010

Thailande et Laos ... à la découverte

 

Après avoir quitté mon pays d’adoption, me voici à la découverte d’un nouveau continent « l’Asie ». C’est en Thaïlande et plus précisément à Bangkok que j’ai fait arrêt, histoire de prendre un peu de vacances. Dès mon arrivée, le changement est radical. Ça grouille de monde, les embouteillages sont fréquents, les « tuks tuks » font la loi. Aussi, on retrouve des temples à tous les coins de rue. Ce qui est également intéressant, c’est que tout est 5 à 10 fois moins cher !

Après une courte escale dans cette ville, je me dirige à Chiang Mail (au nord de la Thaïlande) où je vais entreprendre un trek de trois jours dans la jungle. Dans l’équipe, nous avons deux Africaines, deux Allemands et un Ecossais « Dave ». Celui-ci a également fait arrêt en Thaïlande après un séjour de 11 mois en Australie. Le plus drôle dans tout ça, c’est qu’en parlant avec lui de tout et de rien sur l’Australie, je me suis rendu compte qu’il m’avait servi à boire à Fitzrol Islands (Que le monde est petit !). Et, j’allais oublier, notre guide, Mr Tom, un personnage atypique (les photos parlent d’elles-mêmes).

Après avoir traversé les champs de riz, escaladé les collines dans la jungle pendant quelques heures, nous arrivons au « camp des éléphants ». Après un bon petit souper avec les moyens du bord et une bonne nuit de sommeil dans les huttes, nous attaquons notre journée par une promenade à dos d’éléphant ! Lorsque j’ai réservé le trek, j’étais déçue à l’idée de ne les monter qu’une demi-heure. Mais, une fois sur le dos de cet imposant animal, j’étais impatiente d’en descendre. Nous avons poursuivi notre chemin et sommes arrivés dans un petit village en haut des montagnes. Nous sommes les seuls touristes et c’est d’autant plus agréable. Le troisième jour, nous avons descendu en veillant à ne pas glisser suite à la tempête de la nuit. Nous avons fini ce trek par une descente en rafting. Ce fût une belle expérience et un dépaysement total.

A Chiang Mai, seconde plus grande ville de la Thaïlande, je me relaxe. Je déambule dans les rues, je suis un cours de cuisine thaï, je me fais masser.  Je fais plus ample connaissance avec Zélie, la propriétaire du salon de massage. Je la retrouve sur le marché de nuit de Chang Mai et finissons la soirée autour d’un verre avec une de ses amies qui joue la guide pour une italienne. C’est pour moi un privilège de passer un moment avec une personne du pays. C’est l’occasion d’en apprendre davantage sur le pays, les coutumes, les Thaïlandais…

Je quitte Chiang Mai pour Chang Xhon. Là, j’y passerai une nuit avant de traverser la frontière qui sépare la Thaïlande et le Laos, ma destination.

C’est avec succès que je passe la frontière. Ici, on roule à droite (même si, parfois, j’en doute), on parle le lao, on paie en Kip. Plus sérieusement, le Laos compte 6 millions d’habitants, les Laotiens, et fait partie des pays les plus pauvres au monde.

Je commence mon aventure au Laos par une croisière sur le Mekong. Attention, ce n’est pas un bateau comme les autres, nous sommes entassés comme des sardines et les bancs d’école font office de siège. Mais ceci n’est rien à côté des paysages et de l’ambiance qui y règne. C’est au cours de cette croisière que j’ai rencontré Marc (un Ecossais), Lie (une Anglaise), Blake (un Kiwi), Marcus (un Suédois), Casper (un Danois) et Alice (une Française), ma nouvelle compagne de voyage. Certains sont en vacances pour un mois et d’autres pour un an. Tous (excepté Marc et Lie) voyagent seuls et trouvent beaucoup d’avantages.

A Luang Prabang, nous avons découvert une ville très agréable avec des restaurants charmants dont certains aux connotations françaises (histoire de vous rappeler que le Laos a été colonisé par les Français au XIXeS). Les Laotiens sont des gens extrêmement sympathiques. Les temples ainsi que les moines ne sont pas rares à Luang Prabang. Alice et moi souhaitions en savoir plus quant au mode de vie des moines. C’est ainsi qu’à 4h du matin, nous  sommes allées prier avec les moines (ceci n’est pas une blague) et à 6h, nous les avons suivis dans les rues pour assister à la donation des offrandes.

Sur le marché de nuit de Luang Prabang, nous nous arrêtons à tous les stands et goûtons à tout. Nous aurions tord de nous en passer, c’est trop bon !

A Pontsavan, c’est la pluie qui nous accompagne (et dire que ça va bientôt être mon quotidien, je me réjouis…). Un petit détour dans l’itinéraire touristique nous permet d’observer les centaines de jarres dispersées dans la plaine et dont l’utilité n’est pas encore bien déterminée. Nous nous rendons également compte que le Laos est encore infesté de bombes anti-personnelles bien que l’organisation MAG fasse un énorme travail sur le terrain afin de déminer le terrain et ainsi permettre aux Laotiens d’exploiter leurs terres pour la culture du riz… L’organisation MAG fait également de la prévention dans les écoles. En effet, les enfants n’hésitent pas à se rendre sur les champs minés afin d’y trouver du fer dans le but de le revendre.

En conclusion, même si  Pontsavan n’est certainement pas la ville la plus attrayante du Laos, même si ce voyage nous a pris sept heures de bus allé et retour, ne pas s’y rendre serait, selon moi, fermer les yeux face à la réalité, au quotidien des Laotiens de la région des Jarres. Malgré la pauvreté qui touche principalement cette région, les Laotiens gardent le sourire et sont des plus respectueux envers les touristes (ce qui n’est pas inversement tout le temps le cas).


See you soon

 

Love

 

Isabelle CAILLOUX

P.S. : Je suis marraine d’un petit Augustin. Géraldine et Benoît sont les heureux parents. Aussi, ma sœur est diplômée en tant qu’aide-soignante. Que de bonnes nouvelles ! Encore mes félicitations à vous.

 

PA050005.JPG

 

PA050017.JPG

PA050041.JPG

PA070097.JPG

 

PA060055.JPG

PA060062.JPG

PA060072.JPG

 

PA070080.JPG

PA070082.JPG

PA070084.JPG

PA060056.JPG

 

PA070098.JPG

PA070107.JPG

PA070110.JPG

PA070100.JPG

PA070113.JPG

 

PA070118.JPG

PA070130.JPG

PA080141.JPG

 

PA080148.JPG

PA090157.JPG

PA090183.JPG

 

 

PA090181.JPG

PA100226.JPG

PA110241.JPG

PA110247.JPG

PA120269.JPG

PA120275.JPG

PA120284.JPG

PA120278.JPG

PA120290.JPG

PA120300.JPG

PA130302.JPG

 

PA130327.JPG

PA130319.JPG

 

PA140338.JPG

PA140353.JPG

PA140356.JPG

PA140358.JPG

PA140372.JPG

 

PA140374.JPG

 

PA140376.JPG

 

PA140378.JPG

PA140383.JPG

PA150395.JPG

PA150397.JPG

PA150417.JPG

PA150421.JPG

 

 

 

 

PA150464.JPG

PA170467.JPG

PA170469.JPG

PA170487.JPG

 

PA170480.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:40 Écrit par Isa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

coucou, encore de magnifiques photos! et une balade à dos d'éléphant! ça ça doit être super... je me rends compte que le message que je t'avais laissé sur l'article précédent n'apparait pas, bizarre, j'espère que tu verras celui-ci! profite bien des derniers jours... bisou

Écrit par : marie | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.