31/08/2010

Cairns et ses alentours

 

 

Après une nuit à voyager en bus, j’arrive à Cairns...

 

Chers Amis,

 

Parfois, on pourrait se demander où sont les Australiens. Certains vous diront qu’ils n’existent pas, d’autres vous diront qu’ils sont en voie de disparition. Moi, je vous dirai tout simplement qu’ils méritent qu’on les cherche.

Depuis le début de mon voyage, j’ai fait de très belles rencontres notamment via le site « helpxchange ». C’est selon moi, la meilleure façon de rencontrer des Aussies dans différents contextes et dans différents milieux. C’est ainsi que j’ai fait la rencontre de Dean, un homme d’affaire qui, par plaisir, accueille des backpackers dans sa luxueuse demeure. En échange, il demande  de promener ses deux chiens et de se relaxer dans sa piscine (y’a pire comme boulot !). Grâce à Dean, j’ai testé le jet-ski sur le lac Tinaroo et ai fait la connaissance de Lance. Lance était de passage chez sa maman après un petit tour en Asie de 4 mois. Chanceuse comme je suis, il m’a promené dans la région de son enfance. J’ai aussi rencontré sa lovely Maman autour d’un dîner. C’est tellement agréable de se sentir accueillie.

Puis, Marty est  venu me rendre visite (que voulez-vous, je suis tellement de bonne compagnie...). Nous avons loué une voiture et sommes partis à la découverte de Cairns et de ses alentours (une première pour mon compagnon de voyage). Tout d’abord, nous sommes remontés un peu plus au nord et avons fait arrêt à Port Douglas, ancien port de pêche devenu une station balnéaire des plus prisées. La ville mérite d’être visitée, ne serait-ce que pour la merveilleuse plage dorée de Four Mile Beach ou pour la vue depuis la colline de Flagstaff Hill.

Ensuite, nous nous sommes arrêtés à Mossman pour  admirer les gorges aux eaux cristallines et nous promener dans la forêt tropicale de part ses lianes. Pour votre information, la forêt tropicale humide, vieille d’au moins cent millions d’années, est inscrite au Patrimoine mondial.

Une fois « The Daintree river » traversé en ferry, nous arrivons dans un autre monde. Welcome to «Cabe Tribulation » où seuls les touristes les plus farouches se rendent, où les Cassowary ont définitivement remplacé les kangourous, où les plages paradisiaques se succèdent, où les crocodiles, serpents et grenouilles arboricoles se côtoient.

La route qui longe la mer depuis Cairns à Cape Tribulation est tout simplement magnifique. D’un côté, mer bleue, palmiers… et de l’autre côté champs de cannes à sucre entourés de la forêt tropicale. Selon Marty, ce coin d’Australie ressemble fort à la Thaïlande. Nous avons eu la chance d’assister à la récolte des cannes à sucre qui serviront au rhum « Bungaberg » pour ne pas le citer.

Nous ne pouvions pas quitter la côte sans voir des crocodiles. Il faut dire qu’ici, l’océan et les rivières en sont infestés. Il faut prendre garde et respecter les signaux de mise en garde (attention, crocodiles dans les parages). Et moi qui pensais qu’il n’y avait que les requins qui pouvaient m’attaquer. Soit, le temps d’une heure, sur « The Daintree River », nous avons côtoyé les crocodiles dans leur environnement. Cette petite croisière m’a rappelé que je n’avais plus vu le film « Crocodile Dundee » depuis... pff 15 ans et peut-être même plus.

Puis, nous sommes partis à l’intérieur des terres, à 900m d’altitudes, dans la région « The Tablelands ». Ici, ce sont les champs de bananes, de mangues, de thé, de café qui dominent ce plateau de l’arrière-pays de Cairns. C’est tout simplement magnifique !

A Mareeba, nous avons fait arrêt à « The coffee works » pour déguster du chocolat et boire un petit café. Eh oui, les amis, il n’est jamais trop tard,  je bois du café noir depuis mon arrivée à Brisbane.

A Atherton, nous nous sommes extasiés devant « The Hypipamee Crater », les lacs « Eacham » et « Berrina », les cascades … Autour d’un barbecue, nous avons fait la connaissance de Loce, un « good bloke » comme dirait Marty. Celui-ci a pris de son temps pour nous montrer la flore et la faune de sa région.

A Kuranda, nous avons été voir l’attraction touristique par excellence, « Baron Falls » qui selon moi ne vaut pas son succès.

Et les deux derniers jours, nous les avons passés à Fitzrol Island. Le but de cette escapade était d’admirer  une dernière fois les merveilles des fonds marins. Je ne m’en lasse pas, c’est une vraie merveille.  Mais aussi, j’ai travaillé mon « slang » autrement dit l’argot. Eh oui, il faut tout de même que je vous explique une chose ! Après 9 mois, j’ai encore parfois du mal à comprendre certains Australiens. La raison est simple, ils sont capables d’utiliser leur slang dans toutes les phrases. Il y a tout de même 900 expressions, c’est une horreur ce slang !  J’ai testé Marty, il obtient un 19/20 !

Marty reparti, j’ai prolongé de deux jours mon séjour à Cairns. Cairns est définitivement une ville destinée aux touristes. C’est en quelques sortes un centre d’où partent la majorité des bateaux vers la Barrière de Corail et les excursions vers la côte et l’arrière-pays. Cairns, c’est deux rues, 125.000 habitants, quelques centaines de backpackers, un lagon artificiel, des touristes, une esplanade. A Cairns, j’ai retrouvé Céline, une Parisienne que j’avais rencontrée à Brisbane via Doreen. Ensemble, nous avons suivi le cours de « Zumba » organisé à l’occasion du festival de Cairns (live musique, sculptures, cours de danse, projection de films en plain air…). Encore un moment inoubliable que je ne suis pas prête d’oublier.

Voilà, voilou, Lance s’en est allé pour quelques plongées, Marty est de retour derrière son bureau et Céline s’est envolée pour Bali avant de retrouver Paris. Pour ma part, je m’apprête à grimper dans le bus pour y rejoindre une personne.

 

A bientôt pour la suite de mes dernières aventures L

 

See you soon

 

Love

 

Isabelle CAILLOUX

 

IMGP2738.JPG

P8180046.JPG

P8150022.JPG

P8150008.JPG

P8160040.JPG

IMGP2640.JPG

IMGP2366.JPG

IMGP2280.JPG

 

P8190077.JPG

 

P8190079.JPG

IMGP2333.JPG

P8160031.JPG

P8210100.JPG

 

P8210102.JPG

 

P8160032.JPG

 

IMGP2294.JPG

 

IMGP2301.JPG

IMGP2317.JPG

 

IMGP2329.JPG

IMGP2340.JPG

IMGP2339.JPG

IMGP2398.JPG

P8220139.JPG

 

P8220137.JPG

  

IMGP2428.JPG

IMGP2392.JPG

 

IMGP2461.JPG

 

IMGP2469.JPG

IMGP2442.JPG

 

IMGP2479.JPG

IMGP2519.JPG

 

IMGP2521.JPG

IMGP2572.JPG

IMGP2523.JPG

IMGP2570.JPG

IMGP2665.JPG

P8240143.JPG

IMGP2593.JPG

IMGP2601.JPG

 

P8240145.JPG

IMGP2633.JPG

IMGP2553.JPG

IMGP2558.JPG

IMGP2647.JPG

IMGP2664.JPG

IMGP2676.JPG

IMGP2670.JPG

IMGP2736.JPG

07:05 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/08/2010

Un hiver pas comme les autres sur les îles et à Airlie Beach

Chers Amis,

Une aventure de plus qui se termine…

Après mon petit séjour à la ferme des Barrett, je suis de retour sur la route la plus touristique d’Australie.

Mon premier arrêt est Rockhampton. Que puis-je vous dire ? D’une part, c’est la capitale du bœuf et, d’autre part, le Tropique du Cancer traverse cette « ville ». Bref, rien qui ne vaille vraiment la peine de s’y arrêter. Cependant, c’est ici que débute les merveilleuses aventures pour Kerstin et moi. J’avais rencontré Kerstin, une Allemande, à Adélaïde lors de mon séjour chez Marty. En mai, elle était venue me rendre une courte visite à Brisbane avant de partir faire connaissance avec l’Outback à Charleville. Ensemble, nous avions émis l’idée de nous retrouver à un moment ou à un autre de notre périple. Sachant qu’elle était de retour à la civilisation et en route pour le Nord, je lui ai proposé de partir à la découverte des « Whitsundays Islands » et de la barrière de corail.

Pour info « The Whitsundays Islands » font parties du « Great Barrier Reef Maritine Park » dont les îles sont l’une des plus belles destinations de vacances en Australie. De plus, la grande Barrière de Corail, qui s’étend sur 2000km de Bundaberg à Cape York, recèle plus de 2000 espèces de poissons et d’innombrables coraux.

Pari réussi, nous nous retrouvons à Rockhampton et prenons le bus de nuit pour « Airlie Beach ». Après 24h d’impatience, nous voici sur le bateau. A bord, 38 Européens, 6 Australiens (dont 4 membres d’équipage). L’ambiance est bonne. Le soleil est au rendez-vous et les membres d’équipage sont des plus sympathiques.


Au programme de cette croisière de 2 jours et de 2 nuits : détente, bronzette, soirée déguisée, snorkeling, observation des baleines, plongées (enfin, le vidage de masque n’a plus de secret pour moi), séance photos sur l’une des plus belles plages du monde « Whitehaven Beach».

Il est vrai que j’ai vu des poissons et des coraux de toutes les sortes et de toutes les couleurs. Rien d’exceptionnel, vous allez me dire. Mais à 10 m de profondeur, j’ai caressé le poisson « Maori Wrasse». Alors, ça vous en bouche un coin ? Du jamais vu !

Des images plein les yeux, nous regagnons la terre. C’est alors que commence une toute autre histoire pour Kerstin et moi. En effet, nous allons passer une semaine chez Glen à Midget Point à 40 minutes de « Airlie Beach ». Il fait partie du réseau helpxchange (un réseau en ligne d’hôtes variés – fermes organiques et non-organiques, particuliers, ranchs, B&B, auberges, auberges de jeunesse, voiliers, etc. – qui invitent des volontaires à venir les aider à court terme en échange du gîte et du couvert). Je suis la 162e backpackers à lui rendre visite. Pour tout vous dire, on ne va pas chez lui pour son domaine mais plutôt pour faire connaissance avec ce personnage bien atypique au caractère et à l’humour bien trempés.

L’atmosphère est excellente. Il y a des endroits où l’on se sent chez soi. C’était vraiment le cas chez lui. C’est peut-être pour ça que la grenouille «The shower frog» ne veut pas décamper de la douche. Glen nous a dit qu’il avait beau l’amener à l’autre bout de la rue. Elle revient à chaque fois tel un chien fidèle ! Ca ne me surprend pas (enfin, je ne pouvais pas m’arrêter de rire), c’est tout de même la troisième maison – 1. NewCastle dans les toilettes, 2. chez les Barrett dans les toilettes, 3. à Midget Point dans la douche – en Australie où une grenouille occupe les lieux depuis des années.

Entre petits travaux et préparation des repas, nous apprenons la dance du «cowboy» et «builder».

Par gentillesse (ou peut-être parce qu’il voulait la paix pendant quelques jours), Glen nous a organisé une sortie en mer avec un des ses amis. Ca aussi, c’est encore une histoire inattendue. Non, nous ne rêvons pas. Nous sommes bien à bord du bateau «Yandeena » pour 3 nuits. Micky, ingénieur des mines, est le commandant du bateau et quand il ne travaille pas c'est-à-dire une semaine sur deux, il vit sur son bateau. Pour lui, vivre sur un bateau, c’est la liberté, l’évasion. Mais rassurez-vous en tant que fidèle Australien, il a tout de même installé un barbecue à l’arrière de son bateau. Micky nous a diverti avec sa guitare, emmené dans des endroits où les touristes ne vont pas comme les caves où l’on peut apercevoir des peintures aborigènes (certainement pas les plus fascinantes d’Australie mais tout de même intéressantes). C’est encore une rencontre inoubliable.

Puis est venu le temps des au revoir… Kerstin s’en est allée pour « Magnetic Island », Micky a repris le boulot pour une semaine, Glen accueillait déjà les nouveaux backpackers. Tous, je les reverrai en Belgique, en Europe ou en Australie. Qui sait?

See you soon

Love

Isabelle CAILLOUX


2197207228.jpg

 


F033.JPG

P7310176.JPG


F032.JPG


P8080658.JPG


F058.JPG


F234.JPG
40635_436770086128_706156128_5400614_3890230_n.jpg


F082.JPG


F083.JPG


P8010213.JPG


F104.JPG


F118.JPG


F128.JPG


F159.JPG


P8010313.JPG


P8010252.JPG


P8010260.JPG


F194.JPG


F247.JPG


F066.JPG


F209.JPG


P8020439.JPG


P8020452.JPG

ANTHIAS3.JPG
WRASSE-MAORI WRASSE-WALLY2.JPG

F211.JPG


P8010318.JPG


P8010364.JPG


P8020485.JPG


G002.JPG


P8020509.JPG


P8020502.JPG


P8020513.JPG

41316_436770341128_706156128_5400631_4141254_n.jpg

P8020493.JPG


G053.JPG


P8050557.JPG


H167.JPG


G106.JPG


P8080646.JPG


G101.JPG


P8070595.JPG

41237_436771626128_706156128_5400676_6658754_n.jpg

P8080603.JPG


H162.JPG


P8080610.JPG

41022_436772191128_706156128_5400694_1182950_n.jpg

P8080608.JPG


H190.JPG


P8080627.JPG


P8080630.JPG


G129.JPG


P8080669.JPG


H205.JPG

16:02 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/08/2010

Welcome to my ranch!

Welcome to my Ranch !

 

Chers Amis,

 

Eh oui, c’est depuis mon ranch (situé à Thangool, non loin de Biloela) ou devrais-je plutôt dire ma « cattle station » que je vous écris…

Avant de rejoindre Stuart, le fermier qui m’accueillait, j’ai récupéré sa voiture au garage de Gladstone. Pour tout vous dire, quand Stuart m’a soumis cette idée, je n’ai pas imaginé que Gladstone était une « ville » et non un village comme je le pensais. Soit, les défis sont là pour être relevés. Me voilà donc en chemin pour Thangool, je veille à rester à gauche ! Tout se passe pour le mieux. Je suis déjà contente d’avoir retrouvé ces grands espaces, la campagne, l’Australie plus authentique. Après cent quarante kilomètres dont une vingtaine de kilomètres de chemin de terre, me voici au beau milieu de la propriété des Barett…

Avant d’aller plus loin, laissez-moi vous présenter cette adorable famille.

Vicky, excellente cuisinière, ancienne professeur de mathématiques (Berk, berk) et de français & Texx, ancien bourlingueur, prochainement à « la retraite », amateur d’avions et de voitures anciennes.

Katty, docteur et prochainement diplômée docteur du « bush » (C’est encore plus long) & Stuart, ancien barman de la GoldCoast, jeune fermier d’une propriété de 7000 hectares.

C’est chez Katty et Stuart que je vais séjourner pendant 10 jours.

Mes tâches sont assez diverses : jardinage, peinture, lavage des voitures et des avions, maintenance mécanique, assistance dans les diverses tâches agricoles … Mais ce que j’ai préféré par dessus tout était « le mustering », autrement dit le rassemblement du troupeau. Concrètement sur le terrain, ça se résume ainsi :

1)      Stuart part en repérage avec son avion et «  effraye » les vaches en se dirigeant tout droit sur elles. Les plus intelligentes foncent à l’endroit de rendez-vous habituel. Les autres se dispersent dans le champ ;

2)      Ensuite, Stuart, depuis les airs nous (son Papa, sa Maman et moi)  guide via talkie walkie :

Stuart : « Issy (oui, c’est moi Isa), il y a trois vaches à 1h non loin de la marre » ;

Moi : « Bien reçu Stu’, je fonce » ;

3)      Je fonce récupérer le reste de troupeau et les amène au point de rendez-vous ;

4)      Pour finir, Stuart n’a plus qu’à les suivre et à veiller à ce qu’elles ne s’éparpillent pas. Ensuite, il nous rejoint en moto avec Sophie ;

5)      Tout le monde est présent, il est temps de commencer les tests de grossesses ou autres.

Pour info, ici le cheval est préféré à la moto étant donné que le terrain est caillouteux et parsemé de troncs d’arbres…

Croyez-moi ou pas, j’ai vu des dizaines et des dizaines de kangourous « jumper » dans les plaines !

Croyez-moi ou pas j’ai survolé Biloela et sa mine de charbon.

Un tout grand Merci à la famille Barett pour leur accueil, leur gentillesse, les bons petits plats, les vols en avion, les cours de cuisine, mes « uggs boot » (je les aime, elles me serviront certainement plus en Belgique)…

Un Merci tout particulier à Nicole, ancienne collègue de Brisbane et amie de Stuart de m’avoir mise en contact avec son ami Stuart. Grâce à elle, j’ai pu vivre cette expérience inoubliable.

C’est sur la chanson « ça plane pour moi » que je quitte mon Ranch « ça plane pour moi, moi, moi, ça plane pour moi ouuuuuuuuuuuuuuuuu… »

 

Love

 

See you soon

 

Issy CAILLOUX

P7190024.JPG
P7190031.JPG
P7210059.JPG
P7200045.JPG
P7200049.JPG
P7210064.JPG
IMG00004-20100721-0841.jpg
P7220008.JPG
P7230020.JPG
P7230032.JPG
P7230034.JPG
P7230037.JPG
P7230048.JPG
P7280128.JPG
P7240063.JPG
IMG00019-20100724-1244.jpg
P7250085.JPG
P7240075.JPG
P7240072.JPG
P7240076.JPG
P7250106.JPG
P7260114.JPG
P7280136.JPG
P7230010.JPG
P7270116.JPG
P7230011.JPG
P7270123.JPG

11:27 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |