17/02/2010

La fin des aventures de Papa CAILOUX sniff

En direct de Brisbane

Chers Amis,

 

Après Tamworth, Papa et moi avons pris la route « the waterfall way » pour rejoindre la côte. À plusieurs reprises, nous nous sommes arrêtés pour admirer des cascades plus belles les unes que les autres. Pour finir en beauté ce bout de chemin, nous nous sommes arrêtés à Dorrigo pour explorer la forêt tropicale. Papa CAILLOUX était émerveillé par cette forêt bien particulière aux arbres et  aux lianes immenses. Chaque liane apporte son lot de divertissement (on se balance, on escalade), nous nous  sommes bien amusés  tout en nous promenant.

Alors que nous étions sur la côté, prêts à rejoindre Sydney, Papa et moi entamons un détour de plus de 100km dans le but d’assister à un rodéo afin d’en savoir plus quant au maniement du lasso.

Après une escapade dans une région on ne peut plus vallonnée, nous sommes arrivés à Bendemeer pour assister à son traditionnel rodéo. Là, 99,99%(0,01 soit excepté moi) des personnes présentes sur le site étaient habillées d’un chapeau, d’un jeans, de bottes (santiags). Elles y viennent pour s’y divertir et pour participer à différentes activités. Comme épreuve, on retrouve :

-          Une course à cheval entre des plots (ce qui demande une certaine habileté) ;

-          Démêler parmi un troupeau, un seul veau et l’amener à passer entre différents plots ;

-          Attraper un veau au lasso et l’immobiliser en l’attachant par les pattes ;

-          Le rodéo consiste à tenir le plus longtemps possible sur le taureau à une main (plusieurs fois, je me suis surprise à dire : « Ils sont fous, ces Australiens ! ».

Les différentes épreuves étaient  vraiment très plaisantes à regarder. L’ambiance est « Aussie ».  Nous avons passé une très belle journée parmi ces cowboys.

Pour répondre à ma question : « L’hélicoptère, la moto, le kwad… auraient-ils définitivement remplacé le cheval ? » (cfr : les aventures de Papa CAILLOUX dans une Australie authentique). Personnellement, je crois que les cowboys sont toujours bien présents en Australie. Toutefois, le cheval est utilisé pour le fun, le plaisir. Les distances à couvrir sont souvent trop grandes,  l’homme a donc plus facilement recours à la modernité : moto, … Ceci lui leur permet un gain de temps considérable.

De passage près de Newcastle, c’était l’occasion de rendre une petite visite à ma famille d’accueil. C’est avec beaucoup de plaisir que je les ai retrouvés et que nous avons fait découvrir à Papa la région dans laquelle j’ai passé trois semaines.

Grâce aux bus « sightseeing tour », j’ai fait découvrir à Papa la ville de Sydney. Nous avons notamment fait arrêt  à Darling Harbor pour y visiter l’aquarium. Celui-ci est tout simplement magnifique. Il abrite plus la plus riche collection  de créatures aquatiques du pays. Plus de 11.000 représentants de mer et d'eau douce y vivent dans des environnements reconstitués. Tout ceci m’a encore plus donné envie d’explorer les fonds marins. Mais pour ça, il va falloir être patiente !

Puis, est venu le temps des aux revoir. Papa CAILLOUX s’en est allé rejoindre la Sibérie. Quant à moi, je suis déjà  à Brisbane pour de nouvelles aventures.

Si vous avez la chance de croiser mon petit Papa, c’est certainement avec des pépites dans les yeux qu’il vous racontera son voyage (les mines, la route de l’océan, l’immensité des plaines, la route de l’océan, la forêt tropicale, les rencontres, les fermes, Melbourne, les Australiens...).

Au gré du vent, des rencontres, nous avons fait notre petit bout de chemin (6.800km) dans ce pays aux mille facettes. 

Durant ses 3 semaines, tout s’est déroulé pour le mieux, ce n’est pas simplement dû à la chance. Un ange veillait sur nous ;-) !

 

SEE YOU SOON

 

Isabelle CAILLOUX

 

PS : Comme vous pourrez le constater sur les photos, Papa CAILLOUX manie parfaitement le lasso !

 

 DSCN5359

DSCN5128

 DSCN5156

 DSCN5138

 DSCN5145

 DSCN5200

 CIMG0015

 DSCN5187

 DSCN5217

 DSCN5202

 CIMG0002

 1CIMG0012

 CIMG0010

 CIMG0028

 DSCN5252

 DSCN5272

 DSCN5279

 DSCN5289

 DSCN5344

 DSCN5328

 BONDSCN5360

 

 

06:30 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

13/02/2010

Papa CAILLOUX: à la découverte d'une Australie authentique

En direct de … (A vous de deviner)!?

Chers Amis,

 

La suite de mes aventures avec  Papa CAILLOUX, à l’intérieur des terres, nous a révélé une Australie plus authentique où cowboys, déserts, villes fantômes… étaient bien au rendez-vous.

Après un arrêt au sommet du Mount Arapiles pour admirer quelques grimpeurs chevronnés escalader l’un des rochers les plus connus (pour ses 2000 voies d’escalade). Nous avons également traversé les immenses plaines agricoles non loin de Horshman. Nous sommes arrivés à Mildura et y avons fait une croisière sur le fleuve « Murray » (troisième plus grand fleuve navigable au monde). Pour peu, on se serrait cru sur le bateau de la croisière s’amuse excepté que le bateau ressemblait de très prêt à celui de Tom SAWYER (Tom SAWYER, c’est l’Australie  (…hé non, je m’embrouille… « C’est l’Amérique… »). Vous voyez ce que je veux dire ? Son bateau à aube et son klaxon bien particulier. Une fois de plus, nous avons goûté au vin australien.

Sur la route de Mildura à Broken Hill, c’est-à-dire au milieu du désert, Papa s’est occupé en comptant les animaux, les voitures... Après 340km, le butin est maigre : 23 voitures, 11 camions, 4 émeus, 20 biquettes, 1 lapin et 4 kangourous écrasés L !

A Broken Hill, capitale de l’Outback (Outback = arrière-pays généralement semi-aride) de la Nouvelle-Galle du Sud, nous avons visité une mine d’argent. Une fois de plus, nous avons constaté que les Australiens sont Super sympas et Hyper relax. A peu de chose prêt, notre guide nous aurait fait la visite de la mine en tong. Ils sont terribles, ces Australiens ;-) !

Quelques kilomètres plus loin, nous débarquons dans une ville fantôme « Silverton ». Ce nom ne vous évoque peut-être rien. Pourtant ce village a servi de décor à des films tels que « Mad Max », « Priscilla, Princesse folle du désert». Pas moins de 400 films ont été tournés dans ce village sorti de nulle part.

Depuis notre départ de Sydney, nous avons eu droit à presque tous les temps : soleil, pluie, brume, neige (LOL, MDR). Mais la route entre Broken Hill et Bourke, nous a réservé son lot de surprises :

-          une tornade de poussière (c’était beau mais assez flippant) ;

-          une attaque de sauterelles (c’est très surprenant) ;

-          des routes inondées (Ah, il y a eu de graves inondations ?! On n’était pas vraiment au courant !).

Les inondations ont eu lieu plus d’une semaine avant notre passage. Selon les habitants, il n’avait pas plu autant depuis près de 10 ans. On s’attendait à un paysage aride mais c’est tout le contraire que nous avons eu.

Arrivée à Bourke (saine et sauve), j’ai tondu l’un des 15.000 moutons de la ferme ;-). Ce n’était pas facile.

De passage à Corbar, nous avons pu admirer la mine d’opale qui est  toujours exploitée à ce jour.

A Tamworth, capitale de la musique country, j’ai donné mon premier concert. C’était un véritable succès !

Nos arrêts dans les fermes, dans les pubs nous ont fait découvrir des Australiens plus authentiques que jamais. Ils sont facilement reconnaissables à leur accent, leur chapeau ou encore leur « big » barbe … et leur grand cœur.

A l’intérieur des terres, les distances qui séparent une maison à une autre peuvent être considérables (10, 20, 30, 50, 70, 100, 200 … km ).

Alors que nous nous rapprochons de la côte, les chances de voir Papa CAILLOUX manier le lasso s’envolent. L’hélicoptère, la moto, le kwad… auraient-ils définitivement remplacé le cheval ?  HELP L

Ne manquez pas le dernier épisode de Papa CAILLOUX en Australie !

 

See you soon

 

Isabelle CAILLOUX

PS: avez-vous reconnu la voiture de «Mad Max» et «Charles INGALLS» (heureux d'avoir récupéré son chapeau) ?

 DSCN5355

 DSCN4944

DSCN4960

 CIMG9826

 CIMG9830

 CIMG9815
DSCN4975

 DSCN4985

 DSCN4986

 DSCN4996

 DSCN5016

DSCN5032

 6

 DSCN49856

 DSCN5020

 DSCN5064

DSCN5067

 DSCN49446

 DSCN5082

 DSCN5101

DSCN5105

16:22 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07/02/2010

Papa CAILLOUX wanted in Australia


En direct de Broken Hill

 

Chers Amis,

 

Ah, Melbourne ! On m’en avait dit du bien et du mal. J’étais donc impatiente de me faire ma propre idée… Je peux maintenant vous dire que Papa CAILLOUX et moi y avons passé une agréable journée sous le soleil (ce qui n’est pas souvent le cas à Melbourne, car le temps y est changeant).

Grâce aux trams et aux bus touristiques mis gratuitement à la disposition de chacun par la ville, nous avons découvert une ville branchée, agréable  où gratte-ciel, complexes, appartements ultramodernes et édifices du XIXe siècle se côtoient.

De plus, les différentes passerelles qui surplombent la ville nous ont  invités à flâner un certain temps le long de la « Yarra river ». C’était très agréable.

Je ne sais pas vous mais cette ville m’a vraiment plu. J’y serais bien restée un peu plus longtemps pour goûter à son dynamisme, à sa gastronomie… ! A voir…

« The Great Ocean Road », route incontournable lorsqu’on est de passage dans le sud du Victoria, longe une des plus belles côtes du monde. Pendant deux jours, nous avons donc sillonné cette route aux multiples merveilles. Le long de la côte, un arrêt s’imposait à chaque virage pour admirer  les  différents points de vue tels que  « Les douze apôtres », « The London Bridge », « Loch and Gorge »… à l’intérieur des terres, des koalas perchés sur les arbres nous y attendaient pour une photo souvenir.

Après un arrêt à Camperdown dans la région des volcans, nous avons rejoint Ballarat pour y rechercher de l’or !  En effet, nous avons découvert un musée vivant (tel que  le musée  « Les Vieux métiers en Meuse » - Pour info : tous les dimanches de mai et jours fériés) axé sur une ville aurifère des années 1860. Celui-ci nous a totalement subjugués pendant une journée.

Malgré tous nos efforts déployés dans l’orpaillage, nous repartons les poches vides mais la tête remplie de beaux souvenirs (et d’une belle rencontre).

Sinon Papa CALLOUX se porte bien et attend avec impatience d’en apprendre plus quant au maniement du lasso.

 

See you soon

 

Isabelle CAILLOUX

DSCN4906

DSCN4673

 DSCN4682

 DSCN4734

 

 DSCN4727

 DSCN4732

 DSCN4745

 DSCN4751

 DSCN4717

DSCN4807

 DSCN4762

 DSCN4771

 DSCN4830

 DSCN4840

 DSCN4849

 DSCN4852

 DSCN4870

 DSCN4859

 DSCN4888

 CIMG9746

DSCN4874

 DSCN4890

 DSCN4899

15:07 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/02/2010

Les premiers pas de Papa CAILLOUX en Australie

 En direct de The great Ocean Road … (avec une connexion Internet S.V.P. !)


Chers Amis,


Les premiers pas de Papa CAILLOUX sur la terre australienne sont un véritable succès. Il est émerveillé par la beauté des paysages et les immenses plaines à perte de vue. Il faut dire aussi que tout se déroule pour le mieux : même la conduite à gauche n’a plus de secret pour lui, bien qu’un rappel à l’ordre « on the left » soit encore nécessaire. Vous l’aurez compris, Papa CAILLOUX est mon chauffeur ; moi je suis sa copilote, sa traductrice.

Chaque jour, nous partons à la conquête de l’Australie hors des sentiers battus. Et déjà, ce début de voyage, nous a réservé de belles surprises…

Pour résumer : Dans « The Southern highlands » (à 1h30 de route de Sydney), nous avons découvert des villages pittoresques, d’IMMENSES et belles propriétés. Nous avons aussi goûté au vin australien, vu une cascade à la taille du pays. De plus, nous avons visité une ferme.

A Kiama, le long de la côte, nous avons vu la mer bleue (aussi bleue que les yeux de mon Papa), « the blowhole », un paysage lunaire…

Dans la région « The Snowy Mountains », littéralement « les montagnes enneigées », nous sommes partis à l’assaut du Mount Kosciusko et avons admiré le lac. Pour tout vous dire, les Alpes australiennes ne valent pas les Alpes françaises. Toutefois, il était agréable de se promener sur ce sentier, on ne peut plus aménagé pour les sexagénaires (N’est-ce pas, Papa CAILLOUX ?!).

A Cooma, nous avons visité le centre d’information de la centrale hydroélectrique et pris un ancien train pour le plus grand bonheur d’un ancien conducteur de train, entendez par là mon Papa. Nous avons également visité une collection de minéraux provenant d’Australie (il y en a un paquet !). Puis, nous avons dégusté notre premier « barbie » autour d’un lac.

Enfin, à « Phillip Island », nous avons admiré « The Nobbies », le coucher de soleil, la mer… (J’en oublie, c’est certain !)

Ne manquez pas la suite des aventures de Papa CAILLOUX dans un prochain épisode… Papa CAILLOUX fera-t-il la connaissance d’un koala ? Arrivera-t-il à magner le lasso, à rassembler le troupeau ?


See you soon


Isabelle CAILLOUX


Picture 001

1DSCN4568

6CIMG9204

6CIMG9218

5DSCN43005DSCN4400

2DSCN4316

5DSCN4456

5CIMG9373

3DSCN4428

 

5DSCN4635

 

4DSCN4407

3DSCN4539

7CIMG9424

7CIMG9298

 

7DSCN4388

5CIMG9243

8CIMG9236

5CIMG9345

 

3CIMG9464

 

07:59 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |