23/12/2009

Adélaide ... à l'approche de Christmas

En direct de ... ?

Chers Amis,

Commençons par une petite devinette : vous devez deviner depuis quel endroit je vous écris...

Bercée par le bruit du vent dans les branches,

Dorée par le soleil,

Scrutée par les koalas,

Réveillée par l'odeur de l'eucalyptus,

Divertie par les cyclistes,

Alors, où suis-je ? ...

 

Welcome to my office : "the bike park"

Ah oui, j'ai oublié de préciser avec vue sur la mer!

 

Cette semaine, il a fait tellement chaud que nous n'avons pas pu travailler pendant deux jours. Garry et moi avons donc été contraints d'aller à la plage. Je n'ai vraiment pas de chance pfff...

Aussi, j'ai eu la chance de faire la connaissance et de partager de très bons moments avec les amis de Maité et Garry . J'ai notamment fêté dignement l'anniversaire de Rebecca. A sa "birthday party", j'ai dégusté d'excellents vins australiens et de délicieux desserts. Un excès de l'un des desserts (truffes au chocolat belge) m'a valu une bonne crise de foie.

Nous avons aussi été au "skateboard park" pour y retrouver des amis. Pour résumer: le "skateboard park", lieu de rencontres où la musique se fait entendre, où les chorégraphies et chutes se succèdent. C'est très agréable à regarder. Si vous êtes de passage, n'hésitez pas à vous y arrêter, car le skateboard fait aussi partie de leur culture.

A l'approche de Noël, les "Christmas party" de diverses sociétés se multiplient dans les différents parcs de la ville ou dans les pubs. Généralement, on y vient en famille. Les enfants jouent dans le parc en attendant l'arrivée du Père-Noël, tandis que les parents se relaxent et savourent l'un de leurs derniers barbecues  de l'année 2009. A l'occasion de la "Christmas party" de la société du papa de Garry, j'ai eu l'immense privilège de m'asseoir sur les genoux de Santa (ce n'est pas donné à tout le monde)!

Maité et moi sommes parties découvrir sa ville en vélo. Adélaïde est une ville où il fait bon de vivre. On s'y sent en sécurité. La ville est propre. Il y a très peu de buildings ( 95% des habitants vivent dans une maison entourée d'un jardin), beaucoup de verdures (les arbres inondent la ville et dépassent de loin les maisons), de très beaux quartiers, de longues avenues (on se croirait sur les Champs-Élysées), une mer bleue et calme, un coucher de soleil à vous couper le souffle (et différent chaque jour). Le soleil est (pratiquement) toujours au rendez-vous.

Je vous laisse, mes ouvriers me réclament.

See you soon

Isabelle CAILLOUX

P.S: Merry Christmas

SDC13755

fourxriders

 Mitch Delfs

 P1140267

 DSCN3725

 DSCN3683

 DSCN3691

DSCN3697

 P1180305

 P1110382

 DSCN3720

 

P1180258

P1180277

P1180280

DSCN3810

DSCN3834

 DSCN3858

 DSCN3853

P1170296

DSCN3865

P1180312

 P1180318

 P1180323

Sunset222

 SDC13754

 

01:28 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/12/2009

A la decouverte du sud de l'Australie


(Perchée sur ma belle colline, entourée de kangourous et de koalas)


Chers Amis,


Après 2h30 d'avion (depuis la ville de Sydney) me voici donc à Adélaïde, petite ville de 1.500.000 habitants, située au sud de l'Australie, bordée par ses collines et la grande baie.

Avant de vous en dire plus à propos de mes nouvelles aventures, permettez-moi de vous présenter ma nouvelle famille d'accueil, Maité et Garry... Maité est belge, originaire de Willancourt et vit en Australie depuis 8 ans. Après une seconde rétho, elle a voulu s'y installer. Actuellement, elle est "product manager" pour une société qui édite les compositions de musique. Quant à Garry, il est australien. C'est un ancien champion de "mountain bike". Il est le gérant du parc "Mountain bike park". 

Tous deux m'ont donc chaleureusement accueillie chez eux. Encore une fois, j'ai de la chance, je me sens dans un petit cocon. De plus, ils font preuve d'une GRANDE patience avec moi. Je les harcèle avec mes questions en tout genre (comment on dit ...?, ça veut dire quoi ?, que font les australiens ...? ...). Les pauvres, je les plains. Ils sont vraiment adorables.

Ici, une petite balade autour de la maison suffit pour rencontrer koalas et kangourous de toutes tailles (c'est assez impressionnant). 

Selon moi, voyager, c'est aussi l'occasion d'intégrer les coutumes locales. J'essaye donc de faire de mon mieux. Par exemple, j'ai appris à cuisiner "a barbie" à la manière australienne. Ce n'est pas simple, croyez-moi. Il faut à la fois avoir le coup de fourchette et parler "de voitures" tout en buvant sa bière. Pour tout vous dire, les bières locales sont bonnes (je n'ai pas encore goutté à l'une de leurs X bières spéciales).

Cette semaine, j'ai travaillé dans le "bike park" de 142 hectares avec Will et Garry. Mon boulot consistait à débroussailler, à couper les branches, à retracer le chemin. Ce job me permet :

1) d'enrichir mon vocabulaire (débroussailler, scier...) sous le soleil;

2) de me rendre compte que la végétation pousse à une vitesse v v' et que l'homme a difficilement le contrôle sur celle-ci (un arbuste à mûres est considéré comme une mauvaise herbe en Australie). Aussi, bien souvent, on reconnait difficilement les chemins. Ceci dit, le gouvernement met tout en œuvre pour améliorer la signalisation car trop de touristes se sont déjà perdus pendant plusieurs jours dans le bush.

3) de constater leur façon de travailler: je travaille, tu regardes. 

Je suis d'autant plus fière de travailler dans ce parc car le groupe "The cops" y a tourné son clip: http://www.youtube.com/watch?v=_dCtZJX7HSs  Si vous prenez le temps de regarder la vidéo, vous vous rendrez compte que ma caravane me suit.


En parlant de musique, j'ai fait découvrir à Garry quelques groupes belges (Deus, Ghinzu, Girls in Hawai, An Pierle, Annie Cordy...). Ses connaissances musicales se limitaient à Plastic Bertrand et son tube "Ça plane pour moi". Il faut dire que notre Plastic Bertrand fait régulièrement des apparitions à la TV (pub, show). A son tour, il m'a fait découvrir des groupes australiens: Men at work "down under" c'est old mais c'est ma chanson préférée; "Sia", quelle voix! " Hilltop-hoods" plus hip-hop  ( et tout ceux qu'on connait déjà : AC/DC, Kylie Minogue).

Sur ce je vous laisse, je dois terminer les devoirs que Maité m'a préparés.


See you soon


Isabelle CAILLOUX



carte_australie

DSCN3726

P1040244

DSCN3672

DSCN3675

P1070294

P1070293

P1060264

P1070274

P1070291

P1120280

DSCN3681

P1090314

P1040257

10:25 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

07/12/2009

Un mois deja ... et une aventure qui se termine :(!

(En direct ... depuis les nuages!?)

 

Chers Amis,

 

Ma dernière semaine au centre équestre est passée à une vitesse v v'. Fran et moi avons sillonné (un point sur la carte de l'Australie) la région de Newcastle pour y donner des cours, repérer des lieux. J'ai eu la chance de visiter une exploitation de 70.000 poulets (24.800 sur la photo), de visiter de très belles et GRANDES propriétés (j'ai notamment séjourné dans l'une d'entre elles).

 

Il a aussi fait moins chaud et donc le temps était plus propice pour les ballades à cheval. Une d'entre elles était on ne peut plus mouvementée. En effet, mon cheval a voulu me débarquer à plusieurs reprises. Sur ce, je me découvre d'un calme olympien en toutes circonstances.

 

Ici, le temps est tout aussi surprenant que l'est l'Australie elle-même. Pendant plusieurs heures, nous avons eu droit à une tempête de sable/poussière.

 

J'ai aussi été à ma première birthdays party (anniversaire de la copine d'Emma).

 

Et, j'ai fait mes adieux à la famille. Ca n'a pas été sans mal car j'ai vraiment passé de très bons moments avec eux. J'espère les revoir un jour ... Je leur ai aussi promis de leur envoyer du chocolat belge. Car ici, la Belgique est notamment connue pour son excellent chocolat (bien meilleur que leur mixture Vegemile). Toutefois, il n'est pas facile d'en trouver.

 

Avant de repartir pour une nouvelle aventure, j'ai fait arrêt un jour, une nuit (friday night) à Sidney. Cette petite escale m'a permis de faire connaissance avec un petit belge bien de chez nous (Libramont). Une copine (Céline Lesgardeur) m'avait mise en contact avec lui. Et d'après vous, que font deux belges qui se rencontrent à l'autre bout du monde un friday night? ............................................................ .

 

 

Et la réponse est: ils boivent des bières et font la fête jusqu'au bout de la nuit (et sont hangover le lendemain) ;).

 


Sur ce, je vous laisse. Mon avion s'apprête à atterrir à ...... (la suite des aventures d'Isabelle Cailloux dans un prochain épisode).

 

See you soon

 

Isabelle CAILLOUX

 

ps: Saint-Nicolas, m’aurais tu oubliee?

DSCN3464

DSCN3478

DSCN3480

DSCN3484

DSCN3488

DSCN3492

DSCN3521

DSCN3526

DSCN3551

DSCN3591

DSCN3596

DSCN3602

DSCN3604

DSCN3613

DSCN3619

DSCN3632

DSCN3635

DSCN3640

DSCN3645

DSCN3657

 

14:01 Écrit par Isa dans B) L'Australie | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |